Idéesculture héberge les données de l'inventaire mobilier des fabriques d'églises des diocèses de Namur, Tournai, Liège et du Brabant-Wallon.

Qu'est-ce qu'une fabrique d'église ?
En Belgique, les fabriques d'église, expression utilisée pour le culte catholique (on parle de conseil d'administration pour les autres cultes) ont été créées par des dispositions héritées du régime napoléonien (Concordat de 1801, décret impérial du 30 décembre 1809), par la loi communale votée en 1836 et la loi sur le « Temporel des cultes » de 1870. La loi décrète que « ce sont des établissements publics chargés d'administrer les biens affectés au service public qui n'est ni communal ni provincial. Les fonctions des membres des fabriques (appelés fabriciens) et des conseils d'administration ne sont pas rémunérées ». (plus d'informations sur Wikipedia)

L'inventaire mobilier des fabriques d'église
La base de données rassemble plusieurs centaines de fabriques, près de 120 000 objets à la mi-janvier 2018, plus de 500 comptes utilisateurs. Une structure arborescente de la base (Diocèse > Fabrique d'église > Eglise, chapelle ou salle paroissiale > Objet mobilier) permet de contrôler les accès et restreindre facilement les recherches.
De nombreux objets sont déjà présents dans l'inventaire du patrimoine réalisé par l'Institut Royal du Patrimoine Artistique (http://balat.kikirpa.be/intro.php?lang=fr-FR), l'affichage de certaines des données (photos, titrage, etc.) est réalisé à la volée dans l'interface de CollectiveAccess à l'aide d'un identifiant unique dans la base de l'IRPA.

Idéesculture a réalisé la migration des données, la formation initiale des utilisateurs (avant l'arrivée du vicariat de Bruxelles dans le projet), et gère le serveur dédié qui héberge l'ensemble des collections.